Maryse Théau-Laurent répond à vos questions sur la réflexologie

Qu’est-ce que la réflexologie plantaire ?


La réflexologie plantaire est une technique qui par des pressions ciblées des doigts du réflexologue sur le pied vise à rééquilibrer ou maintenir l’équilibre énergétique de la personne. Cette technique ancienne remonterait à l’Antiquité égyptienne. Elle a été perfectionnée dans un but thérapeutique au XXème siècle par la physiothérapeute Eunice Ingham. Ingham a eu pour idée de considérer le pied comme un microcosme à l’image du corps humain. On lui doit la cartographie des zones dites “réflexes” du pied, base de la réflexologie plantaire moderne. L’organisme se reflète en entier sur les pieds, miroirs du corps. Elle a établi une correspondance entre les zones réflexes et les principaux organes. En exerçant une pression sur les points réflexes, le réflexologue stimule à distance les fonctions des organes et ou des glandes en correspondance ce qui permet de réguler, de disperser ou de tonifier la circulation énergétique. La réflexologie plantaire tend à faire disparaître les blocages d’une fonction ou d’un organe responsable de douleurs comme par exemple pour les jambes lourdes, la sciatique, ou les règles douloureuses.




Qu’est-ce que la réflexologie faciale ?


La réflexologie faciale, appelée aussi dien chan, est une technique de réflexologie centrée sur le visage. Utilisée à des fins thérapeutiques, elle a de nombreuses similitudes avec l’acupuncture mais sans aiguilles ! Le réflexologue utilise des outils de stimulation de la peau comme des rouleaux ou des cylindres. La réflexologie faciale est née vers 1980, fondée par Buî Quôc Châu. Il a établi plusieurs cartographies du visage et 256 zones de correspondances. Les stimulations de ces zones réflexes déclenchent la sécrétion de substances comme les endorphines ou l’adrénaline… Ces sécrétions agissent sur l’organisme au niveau des systèmes musculaire, végétatif et cardiaque. La réflexologie faciale est réputée pour soulager les douleurs inflammatoires, articulaires et musculaires. Elle est très utile au moment des maux hivernaux ou saisonniers comme les allergies, les sinusites,les rhumes ou les maux de gorge. La réflexologie faciale est aussi recommandée pour soulager les troubles du sommeil et de l’humeur, la fatigue, les troubles digestifs et les troubles immunitaires.




Quelle est la différence entre un soin de réflexologie et un massage des pieds ?


La réflexologie plantaire n’est pas assimilable au massage. La réflexologie plantaire est une méthode préventive, relaxante et curative. Il y a des milliers de terminaisons nerveuses dans le pied. Un bon massage des pieds offre une sensation de mieux-être immédiate. La réflexologie recherche en plus du mieux-être immédiat un effet thérapeutique global et plus durable. Les pressions manuelles expertes du réflexologue se fondent sur la correspondance entre les zones réflexes du pied et les organes. Grâce au ciblage des zones à travailler, le soin de réflexologie plantaire permet une équilibration globale de la personne. Des répercussions bénéfiques en découlent sur le plan physique, émotionnel et énergétique. La réflexologie en prévention, c’est un soin énergétique et naturel qui vient assister l’organisme. En technique d’accompagnement, la réflexologie débloque les tensions. La sensation de détente profonde qu’elle apporte est une aide précieuse pour le travail parallèle d’un autre thérapeute comme un ostéopathe ou un kinésithérapeute. Médecine douce, la réflexologie intervient aussi en accompagnement dans des pathologies lourdes.




A quoi correspondent les zones réflexes ?


Ce schéma des zones réflexes est le reflet de notre santé générale. C’est une projection de notre organisme qui permet au réflexologue de débloquer les tensions physiques et psychiques. Les principaux organes, systèmes et glandes du corps sont représentés sur les deux pieds. A chaque pied correspond la représentation de son hémicorps. Le foie qui se situe à droite de l’abdomen est représenté uniquement sur le pied droit. La rate qui se trouve à gauche figure, elle, sur le pied gauche. Le pied est vu comme un miroir du corps humain. Les orteils représentent la tête de la personne, le creux de la voûte plantaire, ses organes digestifs, le talon, son petit bassin. Les capteurs cutanés des muscles plantaires réagissent à la pression. Le réflexologue les stimule sur une zone réflexe ciblée. Ces capteurs podaux recueillent les informations données par le pied. Elles sont alors diffusées, par voie réflexe, vers le cerveau qui les analyse. L’effet réflexe se propage via le système nerveux. Le cerveau transmet un influx nerveux aux organes ou aux zones réflexes correspondants aux stimulations.




Comment la réflexologie lutte-t-elle contre le stress et les troubles du sommeil ?


En cas de stress important notre équilibre est mis en péril . Pour diminuer le stress grâce à la réflexologie, un temps de parole est nécessaire. La personne exprime à travers un récit sa plainte actuelle et ses antécédents médicaux. Ce récit vise à identifier les éléments déclencheurs du stress, souvent accompagnés de troubles du sommeil. L’objectif du réflexologue est, en début de séance, d’induire une relaxation globale grâce à des manipulations douces visant à réguler le rythme cardiaque. Ensuite, en phase thérapeutique, les stimulations sont axées sur des zones spécifiques en fonction des éléments déclencheurs identifiés. Lors des séances, l’écoute et l'accompagnement du praticien concourent aussi à l’effet apaisant. En diminuant voire en évacuant le stress et les tensions musculaires et nerveuses, la réflexologie est une technique de détente efficace. Le stress est aussi un facteur perturbant le sommeil. Selon les principes de la médecine chinoise, des indices comme les heures de réveil nocturne ou la nature des problèmes d’endormissement sont précieux pour orienter l’axe thérapeutique.




Comment la réflexologie soulage-t-elle les migraines et maux de tête ?


En cas de migraines ou de maux de tête, comme à chaque séance de réflexologie, un temps d’échange est pris pour déterminer quels sont les éléments qui peuvent être à l’origine des maux de la personne. C’est la localisation de l’apparition des maux de tête qui permet d’orienter le travail du réflexologue. En médecine chinoise c’est une indication importante qui permet d’identifier l’organe en correspondance et donc de travailler en profondeur sur le terrain de la personne. Par exemple, si les maux de têtes commencent au niveau du front, il convient de travailler le système digestif car cette zone représente l’élément terre qui correspond aux organes digestifs. Si l’origine principale du mal de tête est le stress, le réflexologue insiste sur les zones correspondant au diaphragme et au plexus solaire. Si les douleurs apparaissent plutôt à la base de la nuque, on travaille sur les cervicales et tous les systèmes propres à détendre le haut du dos. L’organe à travailler correspondant en médecine chinoise est le rein.




A qui s’adressent les soins de réflexologie ?


La réflexologie s’adresse à tous et à tous les âges. Pour les nourrissons, les très jeunes enfants, les personnes âgées ou fragilisées, par précaution les séances sont plus courtes. Les contre-indications sont rares : les thromboses en crise aiguë, les fractures ou chez la femme enceinte pendant les trois premiers mois de grossesse. Par contre dans les mois suivants la réflexologie est précieuse en cas de nausées persistantes, de sciatique, d’œdème et jambes lourdes, grâce à un travail sur le système lymphatique, ou en cas d’hémorroïdes. Pour les personnes cherchant à perdre du poids, un protocole en réflexologie faciale est un très bon accompagnement, permettant notamment d’agir sur les pulsions alimentaires. D’autres protocoles en réflexologie faciale permettent d’agir sur les addictions comme le tabac ou l’alcool. La réflexologie est aussi indiquée pour combattre les maux de dos, ou les inconforts digestifs comme la constipation ou les maux d’estomac. La perte de confiance, le surmenage ou le burn-out ont souvent pour terreau le stress en entreprise : la réflexologie peut, dans le cadre d’un partenariat avec des entreprises, contribuer à améliorer les conditions de travail de leurs collaborateurs.




Quel a été votre parcours pour devenir réflexologue ?


Le corps et l’humain m’ont toujours passionnée : le plan physique, psychique et émotionnel puis j’ai découvert la dimension énergétique, qu’on appelle le QI en médecine orientale. D’abord assistante médicale dans les hôpitaux en orthopédie infantile et adulte, j’ai poursuivi ma carrière en tant que déléguée médicale en diabétologie, en gastrologie et en psychiatrie. Je me suis ouverte à d’autres approches pour aider les gens à aller mieux. D’abord une formation en graphologie, puis d’autres en Gestalt thérapie et en kinésiologie. C’est alors que j’ai croisé la médecine traditionnelle orientale et sa façon d’aborder l’individu dans son entier : l’humain, dans toutes ses dimensions, physique, psychique et énergétique. La médecine chinoise m’a enseigné comment tisser des liens incroyables à partir de l’histoire de chaque individu. Quand j’ai décidé de suivre une formation en réflexologie, d’abord plantaire, j’ai choisi, bien-sûr, une école proposant un cursus en énergétique chinoise, Action Reflexo, près de Bordeaux. J’y ai étudié pendant 3 ans. Depuis 2011 je suis installée à Saint Germain en Laye où j’ai le bonheur de pouvoir accompagner et aider les gens qui viennent me voir.




Pourquoi  proposez-vous aussi des soins de médecines douces alternatifs ?


Au fur et à mesure de ma pratique en réflexologie et des personnes qui venaient me voir, j’ai eu besoin d’outils de médecine douce complémentaires pour mieux les accompagner. J’ai donc suivi de nouveaux cursus: en digitopuncture et en chi Nei tsang, le massage des organes internes du ventre. En travaillant sur le ventre, ce 2éme cerveau, avec un toucher spécifique léger et profond, les charges émotionnelles sont approchées progressivement et digérées. Puis j’ai suivi une formation axée sur les blocages émotionnels : la Psycho Bio Acupressure.. Une méthode élaborée par le Docteur Pierre Noël Delatte. Pour affiner mon approche énergétique j’ai appris avec un maître Reiki. Toujours dans une démarche thérapeutique, je me suis formée à une technique inspirée du kobido, un soin centré sur le visage. Un travail en profondeur des muscles du visage et de points visant à détendre les traits. Ces soins se traduisent par un effet anti-âge et anti-rides. Pour compléter mon approche bien-être, des formations au massage classique m’ont permis d’affiner mon toucher.





Le schéma des zones réflexes des pieds

charte des zones reflexes en réflexologie copie.jpg